DPE Courbevoie
Tel : 01 45 72 21 08
Espace Client
Vente ou location ?
Demandez votre devis gratuit

Le diagnostic accessibilité handicapé par Diagnostiqueurs Conseils

Devenu obligatoire après l’entrée en vigueur de la loi du 11 février 2005, le diagnostic accessibilité handicapé compte parmi les prestations proposées par Diagnostiqueurs Conseils. Voici tout ce qu’il faut savoir de ce diagnostic.

Un diagnostic pour l’égalité des droits :

La loi accessibilité handicapé oblige les établissements Recevant du Public (ERP) qu’ils soient publics ou privés à faciliter l’accès à leurs locaux aux handicapées. Ainsi, que ce soit dans les établissements publics, les écoles, les restaurants, commerces… Diagnostiqueurs Conseils peut intervenir directement dans votre local pour effectuer un diagnostic accessibilité handicapé et vérifier la conformité de celui-ci aux normes en vigueur.  

Les handicaps concernés

L’accessibilité des personnes sujettes à certaines déficiences physiques ou psychologiques est encadrée par la loi. Concrètement, Diagnostiqueurs Conseils doit s’assurer que votre établissement dispose bien de toutes les infrastructures permettant l’accès des personnes souffrant d’un handicap moteur, auditif, visuel, psychique ou intellectuel à vos locaux.

Les travaux à préconiser

En tenant compte des différents handicaps concernés, vous aurez peut-être besoin de faire installer des escaliers aménagés, des points de repérage, des systèmes de protection des piétons, d’améliorer vos locaux pour être conforme à la loi sur l’égalité des droits et des chances.

Votre établissement est-il accessible aux handicapés ?

Avec près de 7 % de la population française souffrant d’un handicap, l’État a instauré en 2005 une loi obligeant les propriétaires et gérants d’Établissements Recevant du Public – ERP – à procéder à un diagnostic accessibilité handicapé de leurs locaux.

Un diagnostic en 3 étapes

La loi accessibilité oblige les personnes en charge de la gestion d’Établissements Recevant du Public à effectuer un diagnostic accessibilité handicapé. Pour réaliser correctement ce travail, Diagnostiqueurs Conseils procède en trois étapes : vérification du respect des points cités par la loi en matière d’accessibilité handicapé, préconisation des travaux nécessaires et évaluation des coûts de ces travaux.

L’objectif du diagnostic

La loi « Accessibilité des Handicapés » s’inscrit dans une logique visant à offrir à tous les citoyens les mêmes droits et les mêmes chances. En gros, ce dispositif a pour objectif de permettre aux personnes handicapées d’accéder facilement à des lieux publics (administration, service public, école, cabinet d’accueil, commerce…).

Pour les habitations collectives

Dans le cas d’une habitation collective, il est préférable de faire appel à professionnel comme Diagnostiqueurs Conseils pour être sûr que le bâtiment répond bien aux exigences d’accessibilité pour les personnes malvoyantes ou à mobilité réduite.

Diagnostic accessibilité handicapé: ce qu’il faut savoir

Pour se conformer à la loi « Accessibilité des Handicapés », les Établissements Recevant du Public doivent aménager leurs locaux de manière à faciliter leur accès aux personnes handicapées, d’où la nécessité de procéder à un diagnostic accessibilité handicapé.

Vérifier votre accessibilité handicapé avec Diagnostiqueurs Conseils

Spécialisé dans les différents diagnostics obligatoires instaurés par l’État, Diagnostiqueurs Conseils peut prendre en charge le diagnostic accessibilité handicapé de tout type d’établissements, publics ou bien privés. Vous avez besoin de l’avis d’un professionnel sur les travaux à réaliser dans votre restaurant, votre cabinet d’accueil… ? Diagnostiqueurs Conseils vous accompagne, vous conseille et vous aide de sorte que les personnes handicapées puissent accéder et circuler librement dans votre bâtiment.

Quand réaliser le diagnostic accessibilité handicap ?

Lors de sa mise en vigueur, la loi sur l’égalité des droits et des chances prévoyait la mise en conformité de tous les Établissements Recevant du Public en janvier 2015. Or, jusqu’à maintenant, seul 40 % de ces établissements ont atteint leur objectif d’accessibilité. Au mois de juillet, le parlement a ratifié une ordonnance donnant aux récalcitrants la chance d’effectuer les travaux qui leur permettront de s’acquitter de leur obligation légale.

Le délai butoir pour déposer son dossier est le 27 Septembre 2015.

Le diagnostic accessibilité handicapé en 3 étapes :

Dans le souci de permettre aux personnes handicapées de circuler sans contrainte et librement dans les bâtiments publics, l’État a mis en place la loi sur l’égalité des droits et des chances rendant obligatoires le diagnostic accessibilité handicap.

1ère étape : la vérification du respect des règles d’accessibilité

Les Établissements Recevant du Public ont jusqu’au 25 septembre pour réaliser les travaux nécessaires pour faciliter leur accès aux personnes handicapées. Il va sans dire que vous aurez besoin de l’aide d’un professionnel comme Diagnostiqueurs Conseils pour vérifier la conformité de vos locaux aux règles en vigueur, par la réalisation d’un diagnostic accessibilité handicapé complet.

2e étape : la préconisation de travaux

L’expert en diagnostic accessibilité handicapé, après une étude sur le terrain, vous indiquera les travaux nécessaires à entreprendre pour que votre établissement puisse répondre aux exigences de la loi Accessibilité handicapé. Pour ce faire, il tiendra compte aussi bien du classement ERP du bâtiment concerné (en fonction de sa capacité d’accueil) que des handicaps concernés par cette mesure légale (handicap moteur, auditif, intellectuel …).

3e étape : coûts des travaux

Après le diagnostic accessibilité handicapé, Diagnostiqueurs Conseils évaluera les coûts des travaux recommandés afin que vous puissiez planifier leur réalisation.

Pourquoi faire un diagnostic accessibilité handicapé ?

Plus de la moitié des Établissements Recevant du Public ne sont pas encore conformes à la loi sur l’accessibilité handicapé. De ce fait, il est primordial d’effectuer au préalable un diagnostic accessibilité handicapé pour ensuite effectuer les travaux requis par les textes en vigueur.

Pour l’égalité des droits et des chances

La loi du 11 février 2005 régit les Établissements Recevant du Public (ERP) en ce sens où elle vise à faciliter l’accès de ces établissements aux personnes souffrant d’un handicap physique ou psychologique. Il s’agit donc d’une volonté des législateurs d’offrir à ces individus les mêmes droits qu’autres citoyens. Chaque bâtiment ou habitation accessible au public doit donc répondre à certaines exigences qu’il est nécessaire de vérifier lors d’un diagnostic accessibilité handicapé.

 

 

 

Qui réalise le diagnostic ?

 

Le diagnostic accessibilité handicapé doit être mis à la disposition de toutes les personnes fréquentant un établissement ou utilisant une installation particulière. Il doit être réalisé par un professionnel formé. Celui-ci a pour mission de vérifier les locaux, de conseillers les propriétaires ou les personnes en charge de la gestion de l’établissement sur les travaux à entreprendre et d’évaluer les coûts de ces travaux.